Les risques psychosociaux

Frank Vassal, Sophrologue et animateur d’ateliers de prévention du stress et des T.M.S en milieu professionnel

Depuis 1991, en application d’une directive européenne, l’employeur doit:  

Prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé
physique et mentale des travailleurs.         

Choisir et mettre en œuvre les actions de prévention sur le fondement des
principes généraux de prévention. 

Evaluer les risques pour la santé et la sécurité, (art L 4121-3 du code du travail), y
compris les risques psychosociaux.

Transcrire et mettre à jour dans un document unique les résultats de l’évaluation
des risques à laquelle il procède.

L’employeur a une obligation de sécurité et de résultats et se doit de réaliser les
évaluations des Risques Psychosociaux (RPS).

 

 

Que sont les RPS ?

l’INRS décrit les RPS en ces termes :

« Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail ou sont présents, combinés ou non : 

du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face.

des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : 

Harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes

des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions.) »

 

 

Les RPS recouvrent ainsi les risques professionnels perçus et vécus par les salariés comme portant atteinte à leur santé mentale et secondairement physique.
Ils résultent d’une combinaison entre les dimensions individuelles, collectives et organisationnelles de l’activité professionnelle.

La complexité du sujet relève également de la probabilité d’apparition de troubles tant
individuels que collectifs ayant pour origine l’environnement de travail. Ils ont donc des
impacts sur le travail, les collectifs et la santé des individus. Les risques sont multi
causals, variés et pouvant être d’apparition différée. 

« Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. « 

Albert Schweitzer

 

Page en construction